Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Communication

Les laiteries ouvrent leurs portes au grand public jusqu’au 5 juin

Politique

Bio, bien-être animal, OGM, pesticides… l’opinion des Français éclairée par un sondage

Labels

Le commerce équitable connaît une croissance « exceptionnelle » en 2018

Biodiversité

Un rapport d’experts alerte sur l’érosion de la biodiversité (IPBES)

Communication

Agriculture et fake news scientifiques, une tendance difficile à enrayer

Initiative

La lutte contre le gaspillage s’invite dans le programme scolaire

En attendant les mesures de la loi post- États généraux de l'alimentation en la matière, la sensibilisation des jeunes à la lutte contre le gaspillage alimentaire s'appuie sur des pionniers, comme l'association de don alimentaire Solaal.

Par Eloi Pailloux - Publié le 05/04/2018 à 15:27

Commenter

Partager :

Intervention sur le gaspillage alimentaire dans une classe de CM1 (photo Solaal).

La loi issue des États généraux de l’alimentation, qui devrait être étudiée en séance plénière à l’Assemblée nationale en mai, comprend des mesures de lutte contre le gaspillage alimentaire. Et notamment la sensibilisation des enfants, dans le cadre scolaire.

En attendant que ce type de démarche soit généralisé, Solaal prend de l’avance. Cette association dédiée au don alimentaire, notamment au niveau des exploitations agricoles, est intervenue dans trois écoles, en mars 2018.

« Pour lutter contre le #gaspillagealimentaire il faut réinstaurer une culture de l’alimentation par la connaissance, l’apprentissage et la pratique » #EricBirlouez @Min_Agriculture @Min_Ecologie @EducationFrance pic.twitter.com/pfyd6vI1Rc

— SOLAAL (@SOLAAL_) 28 mars 2018


École d’ingénieur, école primaire et service civique

Une première présentation a eu lieu auprès des étudiants d’AgroParisTech, école d’ingénieurs en agriculture. L’occasion d’une approche très concrète du don de produits pour les agriculteurs, à travers deux études de cas illustrant les contraintes opérationnelles. La deuxième intervention a eu lieu dans une école primaire du XXe arrondissement avec des élèves de CM1 déjà très sensibles à la problématique du gaspillage alimentaire : il a été question de les initier aux spécificités de la solidarité agricole. Enfin, la Plateforme ecclésiale pour le service civique a organisé, le 27 mars, une formation civique et citoyenne sur la thématique « Ecologie et société », où Solaal s’est présentée à des jeunes, âgés de 16 à 25 ans.

Ils vous intéresseront peut-être

Une pensée sur “La lutte contre le gaspillage s’invite dans le programme scolaire”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *