Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Pesticides

Le label « Zéro résidu de pesticides » revendique un déploiement positif après moins de deux ans

Pesticides

Riverains et pesticides, dix-huit départements ont leur charte de bon voisinage

Climat

Rémi, agriculteur participant à la Convention citoyenne pour le climat : « Je n’ai pas hésité une seconde ! »

Communication

#AgriLoving, la campagne de communication positive au ton décalé

Modes de production

« Les pouvoirs publics doivent nous laisser la possibilité d’adopter des critères environnementaux »

Initiative

Quand les rapaces protègent les silos agricoles

C'est la guerre des plumes autours des silos agricoles. Pour lutter contre les nuisances aviaires dans les cellules de stockage du grain, plusieurs structures font appel aux services de la fauconnerie. Le principe est simple : les rapaces jouent le rôle d'effaroucheur pour les pigeons ou les moineaux. Explications.

Par Eloi Pailloux - Publié le 05/11/2019 à 15:23

Commenter

Partager :

Les rapaces permettent d’éloigner les oiseaux susceptibles de dégrader la qualité des grains conservés en silos. – photo Fauconnerie Team

Le biocontrôle existe aussi en dehors des champs. Ces techniques de lutte contre les ravageurs, inspirées de phénomènes naturels, s’appliquent également pour la phase de stockage des moissons. Pour les oiseaux, notamment les pigeons ou les moineaux, les silos de stockage sont une corne d’abondance : ils y trouvent du grain à volonté, et de bonnes conditions de nidification. Les conséquences sont essentiellement sanitaires. Fientes, plumes, cadavres… sont des vecteurs de germes.

Solution unique contre certains oiseaux protégés

Les coopératives Dijon Céréales, Vivescia ou Terre Comtoise, le négoce Soufflet ou encore les Grands moulins de Paris ont décidé de faire appel à… des rapaces. « Chouette effraie, faucon pèlerin ou encore faucon crécerelle sont des prédateurs tout indiqués pour réduire les populations aviaires nuisibles, et surtout pour les effaroucher et les éloigner des silos », témoigne Thimothée Josselin, de la société Fauconnerie Team, acronyme de « techniques d’effarouchement aviaire maitrisé ». Le recours aux rapaces est notamment incontournable face aux moineaux, espèce protégée contre laquelle seule la lutte naturelle est autorisée.

Aider les agriculteurs à favoriser les rapaces

Le savoir-faire de l’entreprise ne se cantonne pas au lâcher de rapaces. « Ce n’est que la partie curative de nos services, pour nos clients qui font face à des nuisances aviaires, et préventive, pour éviter que les oiseaux ne reviennent, précise Thimothée Josselin. Nous proposons des aménagements anti-intrusion, comme des filets ou des systèmes acoustiques sur les éventuels accès, et un assainissement des silos. » Sans oublier la sensibilisation du personnel des silos aux pratiques risquant d’attirer les oiseaux.

Fauconnerie Team travaille enfin à la mise en place d’aménagements favorables aux rapaces autour des silos, mais aussi dans les campagnes avec les agriculteurs (nichoirs, piquets…).

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *