Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Initiative

Un tour de France en tracteur pour rencontrer les « agri’novateurs »

Initiative

Lancement de huit fermes ambassadrices en Île-de-France

Pesticides

Pour la FNH, les financements seraient insuffisants pour réduire l’utilisation de pesticides

Cultures

Lancement de l’initiative Cap Chanvre pour favoriser le déploiement de la culture en France 

Energie

Signature d’une charte de bonnes pratiques sur l’agrivoltaïsme

Sécurité de l’utilisateur : des moyens de protection à toutes les étapes de mise en oeuvre des produits

Les produits de protection des plantes ne sont pas anodins.

Par Campagnes & Environnement - Publié le 20/04/2004 à 00:00

Commenter

Partager :

Les produits de protection des plantes utilisés en agriculture permettent de répondre aux exigences de production, de qualité et de rentabilité exprimées par les agriculteurs, les industries agro-alimentaires etles consommateurs. L’homologation autorise l’utilisation de produits sur certaines cultures mais ne dispense pas de prendre les mesures nécessaires pour se protéger lors de la mise en oeuvre. Les pictogrammes et les phrases de danger présents sur les étiquettes incitent à utiliser les moyens de protection.
L’agriculteur peut être exposé par contact avec la peau ou par inhalation au produit pur lors de la préparation du traitement ou aux produits dilués dans l’eau au moment de l’application.
En négligeant des précautions élémentaires comme le simple port de gants, il met en jeu sa santé. class=

L’homologation prend en compte le risque pour l’applicateur

Les études toxicologiques permettent d’évaluer le risque de l’utilisateur dans le respect des bonnes pratiques agricoles.
La toxicité du produit pour l’homme est établie à partir d’études sur des mammifères après administration de la substance à court, moyen et long terme par voie orale, cutanée et par inhalation.
L’exposition de l’applicateur au produit est mesurée en prenant en compte le type de culture, le matériel d’application utilisé, la durée des traitements, etc., dans les conditions réelles de la pratique.
Le produit est autorisé si l’exposition est très inférieure aux doses qui ne produisent aucun effet à court et long terme sur la santé.

Des études pour la protection des agriculteurs

 class=Des études d’exposition des applicateurs sont menées par les professionnels de l’industrie de la protection des plantes (UIPP). Une étude conduite auprès des arboriculteurs de la Vallée du Rhône, de la Garonne et de la Loire a montré qu’une protection simple des mains et du visage réduisait de l’ordre de 80 % l’exposition des applicateurs travaillant avec un tracteur sans cabine. (Source : UIPP)

Formation et communication

En tant qu’adhérent de l’UIPP, Union des Industriels de la Protection des Plantes, Bayer CropScience est très impliqué dans les actions de formation, de conseil et de communication auprès des agriculteurs pour les sensibiliser aux bonnes pratiques agricoles.
De nombreux documents sont mis à la disposition des utilisateurs, notamment à l’occasion de sensibilisation aux bonnes pratiques agricoles, par exemple dans le cadre d’opérations de type Phyto-Mieux, auxquelles Bayer CropScience est associé et dans le cadre du Forum de l’agriculture raisonnée respectueuse de l’environnement (Farre).

Des recommandations très précises

Sur les étiquettes des emballages, la législation française impose que soient précisés les usages et les doses d’homologation, les recommandations selon les cultures et les parasites visés, les précautions d’emploi, de stockage et de manipulation du produit, les conseils médicaux de premiers soins, ainsi que les recommandations nécessaires au nettoyage et au recyclage des emballages.
Bayer CropScience va au-delà de la réglementation en s’efforçant d’utiliser une signalétique bien visible et pédagogique, facile à repérer et à comprendre par l’ensemble des utilisateurs.

www.bayer.fr

 

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *