Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Pesticides

Pesticides et protection des riverains, la polémique pulvérise des records d’agitation médiatique

Pesticides

Fongicides SDHI, entretien avec Gérard Lasfargues, directeur général délégué du pôle sciences pour l’expertise de l’Anses

Bio

Le bio devrait continuer à progresser, mais reste concentré sur relativement peu de consommateurs

Initiative

Élevage, quand les élèves de lycées agricoles s’adressent à ceux des filières générales

Pesticides

Le maire qui souhaitait limiter les pesticides près des habitations de son village débouté par la justice

Cultures

SIA2019 – Siècle vert, renouer le dialogue sur le sujet des pesticides

Sur son stand « Siècle vert », présent pour la deuxième année au Salon de l'agriculture, l'Union des industries de la protection des plantes (UIPP) a tenu ses promesses de renforcer le dialogue sur les pesticides. Visiteurs, politiques, acteurs des filières agricoles étaient invités à s'exprimer sur leur vision des pesticides et leurs attentes pour les années à venir.

Par Stéphanie Ayrault - Publié le 02/03/2019 à 11:54

Commenter

Partager :

« Nous allons partir de ces échanges pour bâtir notre prochaine feuille de route. Le 1er mars, nous avions déjà recueilli 80 témoignages très divers. » Delphine Guey, responsable communication de l’Union des industries de la protection des plantes (UIPP), le confirme : le dialogue est au rendez-vous sur le stand « Siècle vert », au Salon de l’agriculture. Parmi les visiteurs, l’eurodéputé d’Europe Écologie les Verts Yannick Jadot est resté près d’une heure sur le stand. « Si nous ne partageons pas les mêmes points de vue, nous avons pu discuter », se réjouit Delphine Guey. Elle nous dévoile le thème du Siècle vert pour le prochain salon : l’engagement !

#SIA2019 débat autour du contrat de solutions sur le plateau de #TVagri, stand du #Sieclevert co-animé par Terre-Ecos #Pesticides pic.twitter.com/WovMgz9yHC

— Réf. environnement (@ref_enviro) 1 mars 2019

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *