Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Labels

Plus de 8000 exploitations certifiées HVE en 2020

Agro-écologie

Af-Ter, lancement d’un fonds de financement pour l’agroforesterie

Alimentation

Open Agrifood souhaite un ministère de l’Alimentation collectif

Alimentation

Le ministre de l’Agriculture signe une charte de mise en avant des produits frais et locaux

Initiative

Avec Cultivons demain, objectif 1 milliard d’euros pour adapter l’agriculture au changement climatique

Initiative

Avec Cultivons demain, objectif 1 milliard d’euros pour adapter l’agriculture au changement climatique

Mobiliser un milliard d'euros d'ici à 2025 pour financer l'équipement de 300 exploitations françaises pour faire face au changement climatique. C'est l'objectif de l'initiative Cultivons demain, lancée le 5 novembre par Sun'Agri et Rgrenn Invest. 200 millions d'euros ont déjà été levés.

Par Laure Hänggi - Publié le 05/11/2020 à 18:45

Commenter

Partager :

Si des solutions d’adaptation des exploitations au changement climatique existent déjà, elles ne sont pas toujours accessibles, économiquement et techniquement, aux agriculteurs. Pour faire ce pont, Sun’Agri et Rgreen invest ont lancé, le 5 novembre, l’initiative Cultivons demain. Objectif : mobiliser un milliard d’euros d’ici à 2025 pour financer l’équipement de 300 exploitations en France en solutions innovantes, permettant l’amélioration des rendements agricoles et la production d’énergie verte. L’agrivoltaïsme figure en première ligne des solutions proposées. Les Chambres d’agriculture, la Banque européenne d’investissement et BPI France ont apporté leur soutien à ce projet, qui se veut la « première initiative privée destinée à accélérer l’adaptation de l’agriculture aux enjeux du changement climatique ». 200 millions d’euros ont déjà levés. « Cultivons Demain est la preuve que la volonté, les ressources et les solutions technologiques existent pour aider l’agriculture face aux défis climatiques », déclare Antoine Nogier, PDG et fondateur de Sun’Agri.

 « C’est le rôle des investisseurs privés de prendre le relais »

L’initiative se veut à la croisée de deux constats : l’augmentation de la production agricole à venir pour répondre à la croissance de la population, et la nécessaire décarbonation de l’agriculture. Une structure de financement dédiée a été créée pour regrouper les investissements. « Si les financements publics sont nécessaires pour le développement de nouvelles technologies de  production d’énergie verte, une fois mâtures, c’est le rôle des investisseurs privés de prendre le relais »,  commente Nicolas Rochon, Président-fondateur d’RGreen Invest. « Ces projets sont rentables :  nous devons le faire savoir pour accélérer le développement de ces solutions d’avenir ! » poursuit-il.

La production agricole prioritaire

Pour s’assurer de la place centrale de l’agriculteur au sein de ses projets d’installation, une charte a été créée. De plus, le pilotage des projets a une visée agronomique avant tout : il est indépendant du producteur d’électricité afin d’assurer que la production agricole soit prioritaire sur la production électrique.

Ils vous intéresseront peut-être

Une pensée sur “Avec Cultivons demain, objectif 1 milliard d’euros pour adapter l’agriculture au changement climatique”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *