Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Initiative

Quand la Route du Rhum met en lumière le lin et des abeilles

Bioéconomie

Une coopérative teste un biocarburant issu des effluents d’abattoir

Initiative

Portrait – Benjamin Foudral, conservateur agricole

Energie

Le ciel se dégage pour l’agrivoltaïsme

Alimentation

JO 2024, la France veut une alimentation locale et durable

Initiative

Bienvenue à la ferme présente les résultats de son Observatoire 2022

Le réseau Bienvenue à la ferme a diffusé, le 15 novembre, les résultats, pour l'année 2022, de son observatoire. L'activité des adhérents pèse pour un milliard d'euros de chiffre d'affaires.

Par Laure Hänggi - Publié le 25/11/2022 à 09:27

Commenter

Partager :

Deux mois après avoir fêté ses dix ans, le réseau Bienvenue à la ferme a présenté, le 15 novembre, les résultats de son observatoire pour l’année 2022. Ces derniers mettent notamment en lumière l’engagement des 8000 agriculteurs adhérents dans des démarches de certification. 58 % d’entre eux opèrent sous un signe de qualité. Plus précisément, 30 % des opérateurs du réseau sont en bio, 28 % disposent d’une AOP, d’une AOC ou d’une IGP, et 20 % sont labellisés Haute valeur environnementale, HVE. Parmi les exploitants n’étant pas encore certifiés, 20 % d’entre eux auraient pour projet sauter le pas.

Des activités qui pèsent dans les chiffres d’affaires

Les chiffres présentés soulignent également le poids économique des activités engagés au sein du réseau. Ces dernières génèrent ainsi un chiffre d’affaires d’un milliard d’euros. Au niveau des exploitations, 47 % du chiffre d’affaires découle, en moyenne, des activités Bienvenue à la ferme. Pour 29 % des adhérents, ce chiffre monte à 75 %. Selon l’observatoire, plus d’un tiers des adhérents du réseau assurent vouloir développer davantage leur activité de diversification au cours des cinq prochaines années.

Développer les magasins en circuits courts

Le réseau affiche également des résultats « encourageants » suite à l’installation de deux distributeurs automatiques de produits fermiers locaux, en juin en Gironde, et en octobre en Corrèze. Le déploiement de containers, mis à disposition des acteurs d’un territoire, pour commercialiser leurs produits, est prévu pour 2023. Également au programme : l’ouverture de 12 magasins en circuits courts, qui rejoindront les cinq déjà en place.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *