Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Politique

Projet loi climat, de premières mesures pour l’agriculture et l’alimentation

Politique

Pac, le débat public Impactons rend son rapport final

Alimentation

Signature d’un Pacte alimentaire en Nouvelle-Aquitaine

Initiative

Lancement d’un premier indicateur de la santé des sols

Initiative

AgriCivis, une application d’informations entre agriculteurs et riverains

Alimentation

Le ministère et les chambres d’agriculture lancent leur plateforme de produits locaux

A l'occasion de la présentation de ses vœux, le 12 janvier, le ministre de l'Agriculture, Julien Denormandie, a annoncé le lancement de la plateforme « Frais et local », en partenariat avec les chambres d'agriculture. L'objectif est de permettre aux Français de localiser plus facilement les points de vente directe près de chez eux. 8000 d'entre eux sont déjà recensés.

Par Laure Hänggi - Publié le 14/01/2021 à 16:57

Commenter

Partager :

« Nous souhaitons tirer profit des tendances observées durant le confinement, c’est-à-dire une demande de plus en plus forte pour des produits locaux et de proximité », déclare le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie, le 12 janvier. Ce dernier, avec le président des chambres d’agriculture, Sébastien Windsor, ont officiellement lancé la plateforme Frais et local. Celle-ci recense, pour l’heure, 8000 exploitations et points de vente directe, issus des réseaux Bienvenue à la ferme et de l’Association française d’agriculture urbaine professionnelle, en France métropolitaine et dans les territoires d’Outre-Mer. Le site permet de localiser les producteurs les plus proches de chez soi, en affinant la recherche par type de produits, de point de vente (à la ferme, point de retrait, marché de producteurs, etc) ou de réseaux partenaires. « Notre but est de donner des repères au consommateurs, et nous invitons tous les agriculteurs à nous rejoindre », indique pour sa part Sébastien Windsor.

Souveraineté et nutrition

Ce lancement s’inscrivait dans la présentation des vœux du ministre, qui a rappelé les priorités de sa politique : reconquérir la souveraineté alimentaire française, agir pour une meilleure répartition de la valeur, assurer le renouvellement générationnel des agriculteurs, mais aussi le volet nutritionnel de l’alimentation. Un ensemble de priorités qui s’incarnent dans la plateforme Frais et local : « C’est une manière très simple de trouver les endroits où acheter des produits frais et des produits locaux à côté de chez soi, qui sont ce qu’il y a de meilleur pour notre santé et, bien souvent, pour notre portefeuille, quand on peut cuisiner ».

Une adresse mail est disponible pour les réseaux qui souhaitent rejoindre la plateforme : relation-plateforme@agriculture.gouv.fr.

Emmanuel Macron en déplacement

Ce jour-même, Julien Denormandie était en déplacement avec le président de la République, Emmanuel Macron, dans une des exploitations recensées sur la plateforme, dans l’Eure, sur le thème de l’agroécologie. Cette visite s’effectuait également dans le prolongement de l’événement One Planet Summit, où le président est intervenu.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *