Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Nouvelles technologies

« La nutrition n’est pas le seul critère de choix lors de l’achat », Laurent Pasquier, co-fondateur de C’est qui le patron ?!

Bio

Le bio représentait 4,5 % de l’approvisionnement de la restauration collective publique sur 2018

Élevage

Les associations de bien-être animal déçues par les annonces de Didier Guillaume

Pesticides

Glyphosate dans les urines, la variabilité des résultats selon la méthode utilisée se confirme

Sol

Notre rencontre avec le « Slip d’or » de la Foire de Châlons

Alimentation

Les Français consomment moins de lait, mais choisissent leur brique avec plus d’attention

Desservi par une habitude de prendre le petit-déjeuner en recul chez les Français, le marché du lait a décru en 2018 (-3,3 %) par rapport à 2017. Les Français se montrent malgré tout prêts à payer un peu plus pour leur lait, s'il est sous signe de qualité.

Par Eloi Pailloux - Publié le 16/05/2019 à 17:22

Commenter

Partager :

La consommation de lait, en France, ralentit. Les chiffres publiés par le Syndicat national du lait de consommation, Syndilait, le 14 mai, font état d’un recul de 3,3 % entre 2017 et 2018, soit 2,3 milliards de litres. La tendance à moins petit-déjeuner des Français dessert clairement le marché. En valeur, toutefois, le recul est plus faible, à seulement -0,3 %. Car s’ils consomment moins, les Français payent plus cher pour leur brique. « Les achats des ménages se sont majoritairement orientés vers les laits dits spécifiques, ou labellisés », précise Syndilait. C’est notamment le cas du bio, qui enregistre une croissance de ses ventes de 19,4 %, et représente 11,2 % de la totalité des laits vendus en grande distribution. Le lait « équitable » a également le vent en poupe.

L’origine française plébiscitée

Autre tendance forte : le succès du « made in France ». Syndilait rappelle que 67 % expriment leur confiance dans la qualité du lait produit dans l’Hexagone. Les professionnels se mobilisent pour mettre en avant cette caractéristique sur 60 % des quelque 3,2 millions de litres produits en France, désormais étiquetés « Lait collecté et conditionné en France ». Entre 2015 et 2018, le syndicat estime que ce logo a permis de diviser par plus de deux les importations (-58 %).

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *