Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Alimentation

En dépassant les 2 milliards d’euros de vente, le commerce équitable franchit un cap inédit en France

Élevage

Réchauffement climatique, la poule déploie ses allèles

Modes de production

Avec l’agroforesterie, La Poste se veut facteur de durabilité

Cultures

La hausse des prix des graines de moutarde pique les industriels du secteur

Bien-être animal

Présidentielle 2022, la sensibilité des candidats à la condition animale passée au crible

Initiative

Pour compléter et personnaliser le Nutri-score, MyLabel lance le « Nutri-perso »

Personnaliser les recommandations du Nutri-score, en fonction de son âge ou de son sexe, c'est ce que propose le Nutri-perso. La démarche, portée par l'application MyLabel, a été présentée le 18 janvier.

Par Laure Hänggi - Publié le 19/01/2022 à 15:33

Commenter

Partager :

Une information nutritionnelle 100 % personnalisée : c’est la promesse du Nutri-perso. Cette nouvelle application a été développée par l’Institut national de la consommation, le Crédoc et l’application MyLabel, qui porte le projet. Cette dernière, lancée en 2019, propose aux consommateurs d’analyser les produits alimentaires, en fonction de critères nutritionnels, mais aussi environnementaux, sociaux, etc. Avec le Nutri-perso, l’application va plus loin, en proposant un score nutritionnel personnalisé qui tient compte de la portion moyenne consommée selon le sexe, l’âge, les apports journaliers recommandés pour un profil donné, et la portion moyenne consommée par les Français. « Cet indice nutritionnel personnalisé permet aux consommateurs de mieux comprendre l’impact des quantités qu’ils consomment au quotidien sur leur santé et leur bien-être », explique Pascale Hébel, directrice du pôle consommation du Crédoc.

400 000 produits disponibles

Le score est compris entre 0 et 100, et inscrit dans un pictogramme de cinq couleurs, sur le modèle du Nutri-Score. Il a été calculé pour plus de 400 000 produits. Il est accessible via le scan des produits avec l’application MyLabel.

Deux exemples sont proposés : une tablette de chocolat, avec un Nutri-Score défavorable, peut obtenir un score nutritionnel favorable une fois adapté à la portion recommandée pour le profil du consommateur. L’effet inverse peut s’appliquer à certains jus de fruits, avec un Nutri-Score plutôt bon. Le score nutritionnel pourrait devenir défavorable, une fois appliqué à un enfant, cette tranche d’âge ayant une consommation moyenne élevée de ce type de produits.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.